Published On: 21.06.2021|Categories: Nouvelles générales|Tags: , |

Sur la côte est de la mer Noire, au sud de la Russie et aux mêmes latitudes que la Côte d’Azur, la Ligurie, New York ou la Corée, s’étend la Riviera caucasienne. Ou encore, si l’on remonte à l’Antiquité classique, il y a trois millénaires, une région connue sous le nom de Colchide, le pays des mythiques Amazones, la destination de Jason et des Argonautes dans leur aventure après la Toison d’or. À l’époque contemporaine, au cours du XIXe siècle, grâce à ses plages et au fait qu’il s’agit de l’une des rares zones géographiques de Russie au climat subtropical, la Riviera caucasienne est devenue très populaire parmi l’aristocratie russe. Et cette renommée a non seulement duré, mais s’est accrue au sein du peuple russe pendant les décennies de l’URSS. En effet, aujourd’hui, la popularité de ses côtes ne se limite plus au public local, mais s’étend au tourisme international. Son principal représentant est précisément Sotchi, la plus grande enclave touristique de Russie et la principale ville de la Riviera caucasienne.

À Sotchi, il y a actuellement plus de 600 hôtels et centres de villégiature, 66 sanatoriums, un balnéaire, plus d’une centaine de plages, et d’innombrables restaurants, boutiques internationales, agences de voyage, tour-opérateurs, centres de loisirs et de divertissement et un long etcetera. En fait, l’un des nombreux complexes est le Alean Family Resort & Spa Sputnik, pour lequel Amusement Logic a fabriqué et installé un grand WaterParty à thème, avec quatre toboggans, des personnages modélisés en 3D, des pistolets à eau, des ponts en filet et d’autres éléments de jeu.

En 2010, Sotchi est arrivée en tête du  » Classement des villes russes en fonction de la qualité de vie « , selon l’indice compilé conjointement par l’Institut de planification spatiale de Saint-Pétersbourg (Urbanica) et l’Union des architectes de Russie, qui évalue les infrastructures urbaines, les services sociaux (santé, éducation et loisirs), la stabilité économique, la sécurité publique et les conditions environnementales. Les experts ont notamment souligné le développement économique de la ville grâce aux importants investissements réalisés dans les infrastructures nécessaires à l’accueil des Jeux olympiques d’hiver de 2014. Et en 2012, Sotchi a pris la première place du classement des « 30 meilleures villes pour les affaires » en Russie, établi par le prestigieux magazine Forbes.

Sotchi est aujourd’hui une destination touristique de classe mondiale à apprécier à tout moment de l’année. Pendant les mois les plus chauds, elle offre aux touristes ses plages, ses hôtels et ses stations balnéaires, ainsi qu’une bonne gamme de loisirs et de divertissements. Pendant la saison hivernale, il est temps de chausser les skis et de dévaler les pistes dans les contreforts du Caucase. Et les chiffres le confirment : selon les dernières données disponibles, 5,2 millions de touristes ont visité la ville en 2016, soit 5,9 % de plus que l’année précédente. Et le taux d’occupation annuel moyen des hôtels a atteint 77 %. Enfin, pour souligner l’importance de la ville, il suffit de considérer que l’industrie touristique de Sotchi a représenté 18,6 % des recettes touristiques totales de la Russie en 2015.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR