Après dix ans de pleine croissance, le nombre de visiteurs des parcs de loisirs espagnols en 2008 a baissé de 1,5%, entraîné par la baisse enregistrée par les parcs à thèmes (-8,5%) et d’attractions (-2,5%). Par contre, l’affluence dans le segment des zoologiques, aquariums, et parcs de nature s’est accrut de 1,5%, grâce à l’ouverture de nouvelles installations pendant l’exercice. Le chiffre d’affaire de l’ensemble des parcs a atteint 633 millions d’Euros, soit 1,4% de moins qu’en 2007.

Le volume d’affaire généré par l’ensemble des parcs de loisirs opératifs en Espagne s’élève à 633 millions d’Euros en 2008, se qui représente une baisse de 1,4% par rapport à l’exercice précédent. La baisse du nombre de visiteurs, qui s’est situé au alentour de 32,7 millions, face aux 33,2 millions en 2007, explique le recul des recettes.

Par segments, les parcs à thèmes sont ceux qui ont souffert la plus mauvaise évolution, l’affluence des visiteurs ayant baissait de 8,5%, ce qui a provoqué une chute du chiffre d’affaire de 6,8% situant celui-ci à 239 millions d’Euros.

Les parcs d’attractions ont aussi subi une baisse du chiffre d’affaire en 2008, en atteignant 48 millions d’Euros (-1.8% par rapport à 2007).

L’ouverture de nouveaux parcs zoologiques, aquariums et parcs de nature a soutenu la meilleure performance de ce segment en 2008. Le chiffre d’affaire de ce type de parcs a augmenté de 3,8%, cela reste cependant inférieur aux 10% de croissance comptabilisée en 2007, jusqu’à atteindre les 217 millions d’Euros.

Pour sa part, le chiffre d’affaire généré par l’ensemble des parcs aquatiques a quasiment stagné à 129 millions d’Euros en 2008 (+0,8%), de même pour le nombre de visiteurs, qui s’est maintenu à 7,1 millions.

Dans un contexte, touché par la détérioration de l’activité économique il est prévisible que l’ensemble du marché enregistrera une baisse aussi bien en 2009 qu’en 2010. Ainsi pour 2009 on estime un taux de variation négatif du chiffre d’affaire d’environ 5% en se situant légèrement en dessous des 600 millions d’Euros.

Malgré les politiques agressives de promotions et réductions mis en place pour la saison 2009, il est prévisible que le chiffre d’affaire ajouté des parcs à thème poursuive la tendance à la baisse débutée en 2008. Pour ce segment on vise une baisse proche de 15% en termes de valeur en 2009, se situant un peut prêt à 200 million d’Euros.

Structure de l’offre.

En avril 2009 le secteur était composé de 146 parcs, distribué selon le type d’activité de la façon suivante : 82 parcs zoologiques, aquariums et parcs de nature, 55 parcs aquatiques, 5 parcs à thème et 4 parcs d’attractions.

Andalousie, Les Îles Canaries, la Communauté de Valence et les Baléares sont les communautés qui ont le plus de parcs zoologiques, aquariums et de nature, presque 65% du total, pendant que l’Andalousie registre le plus fort nombre de parcs aquatiques, avec plus du 25% du total. Madrid, Catalogne, Andalousie et la Communauté de Valence concentrent quatre des cinq parcs à thème et trois des quatre parcs d’attractions.

Les cinq premiers opérateurs ont atteint une part de marché conjointe sur la valeur de marché de 70% en 2008, qui s’est située à 81% en considérant les dix premiers.