Newsletter_Julio_01-1

L’art de la conception de jardins avec un but esthétique remonte aux premières civilisations. La conception de paysages, une façon plus correcte pour dénommer l’aménagement d’espaces publics, prend en compte tant la végetation comme les dénivellements et l’orographie du terrain, le déplacement des personnes et le parcours de l’eau.

L’architecture paysagiste englobe différentes disciplines autour de l’étude et la conception du paysage et en rélation avec les formes architectoniques. L’architecture paysagiste, telle qu’on la comprend dans la société contemporaine, ne s’occupe pas seulement des parcs publiques et privés. Elle développe aussi des environnements urbains, des voies de communication et des ambiances pour le loisir où l’étude. Elle s’occupe de la qualité autant esthétique qu’environnementale, elle aspire à améliorer le niveau de vie des humains, des animaux et des plantes.

De cette façon, l’architecture paysagiste apparaît autour de nous constamment: sur notre trajet vers le lieu de travail, dans le centre de sports, dans nos quartiers, au centre commercial, dans le parc zoologique où dans la place publique sous notre fenêtre. Toujours en cherchant l’harmonie entre l’ambiance naturelle et architectonique, en créant des espaces humains et habitables, en combinant art et conception avec connaissances scientifiques et humanistes.

Quel est le principal souci d’Amusement Logic en abordant la conception d’un paysage? En premier lieu, il faut comprendre que chaque culture possède son propre canon de beauté.
Alors les conditions qui provoquent une expérience esthétique chez le spectateur peuvent être, ont été et sont très différentes. Nous travaillons pour des clients du monde entier et en étudiant leurs cultures, nous avons appris à assimiler et découvrir les traits qui définissent chaque concept de paysage particulier qui cause des emotions et plaisirs esthétiques. Nous comprenons aussi que chaque époque a sa propre conception de la beauté, que l’esthétique depend du contexte historique. C’est l’obligation du concepteur d’être attentif et de s’attacher a apprendre des différentes tendances et nouveautés dans le domaine de l’architecture paysagiste.
Tout ce savoir-faire doit être mis au service de la creativité du concepteur paysagiste pour disposer de l’energie mentale nécessaire pour la production d’une conception toujours nouvelle, efficace et qui surpasse les attentes des clients et visiteurs.

Newsletter_Julio_01