L’aéronautique aspire à de nouveaux sommets

L’un des meilleurs oracles de l’avenir économique mondial est très lié au tourisme: les prévisions de ventes d’avions pour passagers. Lancer un nouveau modèle représente des décennies de développement, exige d’énormes ressources financières et humaines et est soumis à des incertitudes démographiques, technologiques et de régulation. Et tout cela de manière plus prononcée que dans n’importe quel autre secteur (sauf peut-être l’énergie nucléaire). Il faut alors une bonne boule de cristal.

Les sociétés comme Airbus où Boeing planfient sur des fenêtres très larges, jusqu’à 20 ans en avance, ce qui peut sembler un travail pour devins. Il est intéressant de lire leurs derniers rapports (Airbus Global Market Forecast 2016-2035 y Boeing Current Market Outlook 2015-2034) pour observer que tous deux ont récemment augmenté leurs prévisions de ventes à long terme.
edge
Il y a un détail très étonnant: les ventes augmenteront surtout dans le segment des avions de taille moyenne, ceux d’un seul couloir et qu’on alloue aux trajets de distance moyenne. C’est un indice que les opportunités se trouvent principalement dans le tourisme intra-régional (dans chaque zone de la planète), et non pas dans les grandes distances. Un renseignement utile pour les autres acteurs de notre industrie du tourisme.