Entretien avec Vicente Barbero, gérant du parc aquatique Aqua Tropic

Nous inaugurons une nouvelle section dans ce bulletin d’information où nous parlerons avec les professionnels responsables de la gestion et de la direction dans des secteurs tels que les parcs aquatiques, les hôtels et les campings, etc. Avec cela, nous voulons rapprocher le grand public au fonctionnement de ces secteurs et connaître de près la situation actuelle et son avenir.

Ce mois-ci nous avons eu l’occasion de parler avec Vicente Barbero, Gérant du parc aquatique AQUA TROPIC à Grenade, Espagne:

« Notre parc a traversé différentes phases depuis son ouverture en 1989. En particulier l’incendie qui eu lieu il y a plus d’une décennie, avait détruit les installations et on a dû les reconstruire complètement. Nous disposons d’environ 35.000 m² superbement situés, et c’est l’une des clés de notre succès. L’autre étant l’utilisation de l’eau salée, ce qui ravit les visiteurs.

« Au cours des 5-6 dernières années, nous avons fait un bond de qualité avec un excellent changement d’image et surtout de public. Nous sommes au complet pendant la plus grande partie du mois d’août, avec 1.400 personnes dans notre parc. La grande majorité sont des familles formées par les grands-parents, les parents et les enfants.

« Nous offrons les attractions les plus communes dans les parcs aquatiques (piscine à vagues, toboggans, bains à remous, etc.). Mais la plus populaire, en particulier pour sa composante concurrentielle, est le pentaglisse. Et c’est une attraction présente depuis les débuts du parc. La nouvelle zone pour enfants se démarque également car très appréciée, c’est une fierté de voir toute la famille s’amuser et profiter au maximum dans un même espace.

«Nous accordons une grande importance à la fidélisation de la clientèle grâce à un traitement personnel: c’est précisément sur cet aspect que notre équipe humaine met l’accent. Avant l’ouverture du matin, on donne des cours de formation, de recyclage, ainsi que des conseils pour se comporter et prendre soin des personnes en situation de handicap. C’est un travail soutenu par des actions de marketing, telles que des forfaits familiaux et saisonniers et l’un des meilleurs prix dans le secteur. Ceci, uni à l’attrait de l’emplacement (il est situé près de la mer avec des vues incroyables), et au vaste espace de loisirs, marquent la valeur principale du parc. Nous sommes ouverts au public environ 85 jours par an, donc tout doit être très bien planifié sans rien laisser au hasard. Et 2017 fut une année magnifique et sans incidents. « 

«Au quotidien je voudrais souligner le travail des maîtres-nageurs. Ils commencent tôt le matin pour préparer les équipes à réagir à tout événement imprévu. Les protocoles de sécurité et de communication sont importants face à tout incident; pour le bien du secteur il faut éviter que les médias traite un problème en le prenant à la légère. Nous avons des inspections régulières de l’Administration de la Junte d’Andalousie ainsi que de la Mairie pour réviser les attractions, les accès et tous les points susceptibles d’être exposés au risque.

« Chaque année, il y a de plus en plus de logements touristiques avec leurs petits parcs aquatiques et leurs paquets tout compris. C’est une situation négative pour tous. Le touriste qui reste 24 heures à l’hôtel ne laisse des revenus que dans cet établissement, portant préjudice au reste des entreprises de la zone. Malgré tout, je suis optimiste quant à l’avenir des parcs aquatiques. Il y a des clients, mais il faut aller les chercher »