Entretien avec Mª del Mar Asesio, Directrice des parcs aquatiques d’Aquamijas, Aquavera et Aquabadajoz

Nous commençons l’année avec l’interview de Mª del Mar Asesio, Directrice des parcs aquatiques d’Aquamijas, Aquavera et Aquabadajoz, en Espagne, qui nous racontera son expérience quotidienne et nous présentera quelques unes de ses nouveautés pour l’été 2018:

“C’est en 1986 lorsque, avec l’ouverture d’Aquamijas, nous avons commencé notre activité dans ce secteur. L’excellent accueil et son succès nous ont permis de grandir et nous a conduit à planifier les ouvertures de Vera et Badajoz, comptant parmi les 3 parcs de plus de 180 000 m² et pouvant accueillir près de 10 000 personnes. Nous n’imaginions vraiment pas jusqu’où nous pourrions aller si l’on tient compte que ce n’était pas notre activité principale.

Depuis nos débuts, nous avons toujours été clairs sur ce que nous voulions avant tout transmettre à nos visiteurs: le service, la qualité et la sécurité. Une philosophie de travail dans laquelle toute l’équipe des parcs est impliquée. Nous savons à quel point il est important que les parents puissent être tranquilles lorsque leurs enfants sont dans un établissement de ce type et c’est notre travail de rendre possible cela.

C’est pourquoi nous nous efforçons de toujours être au-dessus des normes de sécurité établies par la loi, et de fournir un service de qualité dans les installations et les attractions. En fait, nous avons plus de secouristes que nécessaire pour minimiser les situations à risque dans le parc.

Comme je l’ai mentionné précédemment, la qualité est l’un de nos principaux atouts. Ainsi, chaque année, nous allouons un pourcentage important du budget pour maintenir les installations et les attractions dans les meilleures conditions. Nous priorisons chacun des besoins en fonction de leur importance et nous essayons de nous en occuper avant de rouvrir le parc.

L’expérience de plus de 20 ans dans la gestion de parcs et pouvoir compter sur une équipe de professionnels nous permet d’anticiper les besoins de chaque campagne. La plupart sont dans le parc depuis plusieurs années, nous avons donc un personnel avec des connaissances et des ressources qui, à leur tour, travaillent pour former de nouvelles générations. Cela nous donne la garantie que tout le personnel travaille en harmonie.

Nos parcs ont des attractions destinées à tous les publics et ont des services d’hôtel de différents types, location de hamacs, casiers et aussi, selon le parc, nous pouvons trouver des attractions telles que « la machine à laver » à Mijas, ou les Karts à Badajoz.

Cette année, nous avons également des nouveautés dans deux de nos parcs. À Vera, à la mi-mai, nous avons inauguré le toboggan V, que nous appellerons «tsunami» et à Mijas, qui ouvrira ses portes fin avril, nous aurons un nouvel hydrotube fermé.

Le public est principalement composé par des familles d’environ 4 membres, bien qu’il soit également significatif l’entrée de groupes de jeunes entre 13 et 15 ans. D’un autre côté, le tourisme a plus ou moins de pertinence dans notre cas, selon l’endroit. C’est à Mijas et à Vera que l’on trouve un grand afflux de touristes étrangers qui profitent de l’occasion pour passer une journée dans le parc, et au contraire à Badajoz c’est plutôt le touriste national qui abonde. Par conséquent, c’est au cours du mois d’août que nous atteignons nos plus hauts niveaux d’occupation.

Nous essayons d’être présents dans tous les canaux de vente, de diversifier nos actions, de collaborer avec d’autres espaces touristiques et surtout de promouvoir la communication à travers les Réseaux Sociaux et de manière personnalisée avec des actions directes dans les pays d’origines de nos visiteurs.

Il y a de plus en plus de possibilités de loisirs et l’eau est un élément qui attire beaucoup, c’est pourquoi le secteur des parcs aquatiques est attractif, mais il a une limite. Le public est celui qui existe et si nous préconisons la surexploitation des espaces avec les mêmes services, il finira par saturer. Par conséquent, tous les participants du secteur doivent avoir une mission claire qui est d’améliorer les installations que nous avons. »