Entretien avec José García Liñares, Directeur de l’Aquapark de Cerceda en Espagne

Ce mois-ci, rencontre avec José García Liñares, précurseur de l’Aquapark de Cerceda, un parc aquatique municipal.
Durant cet entretien, il nous a dévoilé des aspects très intéressants sur la gestion du parc et sur ses visiteurs.

« Le parc aquatique a vu le jour en 2000 avec un investissement de près de 3 millions d’euros.
Ses 3 hectares non pas été agrandis, mais le nombre de ses attractions oui, grâce à la croissance du nombre de visiteur et la popularité du parc.

Nous sommes ouverts presque 90 jours par an et bien que parfois la température ne soit pas au rendez-vous, le parc se remplit de visiteurs venant de Galice, des Asturies et même de León. Notre politique est de rendre un espace de loisirs aquatiques accessible à toutes les familles, nous établissons donc des prix très compétitifs et faisons un excellent travail pour que les visiteurs se sentent á l’aise pendant leur séjour.

Un des atouts du parc sont ces 1.5 hectares de zone de loisirs avec des espaces verts et un emplacement près de la rivière; critères très appréciés par nos visiteurs qui leur permettent de passer un séjour agréable.
Nous avons de plusieurs attractions, et toutes ont une forte fréquentation, mais je mettrais l’accent sur le kamikaze et la V qui se distinguent par leur grand succès. De plus, comme dans tous parcs, le visiteur peut trouver des kiosques et des cafétérias.

Avant son ouverture, des inspections et des travaux d’entretien sont effectués afin de garantir la sécurité du parc et de ses attractions. Nous accordons beaucoup d’importance á cette étape car il est important pour nous que les visiteurs se sentent à l’aise et en sécurité.

Les parcs aquatiques sont une ressource touristique fondamentale pour les enfants (notre avenir) et pour les personnes d’âge moyen, c’est pourquoi je pense qu’ils ont un avenir très prometteur. Dans notre cas, cela est accentué par le fait que nous sommes le seul parc de la zone intérieure de Galice, étant ainsi l’une des ressources touristiques les plus importantes de la région de Galice et, bien entendu, de cette partie de la péninsule.

Vous n’avez qu’à regarder les chiffres. Cerceda est une commune de 5 000 habitants qui reçoit plus de 200.000 personnes durant les trois mois d’été, ce qui génère une grande source de revenus pour toute la région.

Après 18 ans d’activité il y a certains aspects que je modifierais comme les attractions, en ajoutant des pistes de freinage afin de réduire le coût d’épuration de l’eau des piscines, ce qui d’un autre côté impliquerait plus de maîtres nageurs sauveteurs. Mais globalement, si l’on revient à l’époque ou il a été construit, je continu à être fier d’avoir mené à bien sa construction. »