Published On: 16.09.2022|Categories: Nouvelles générales|Tags: |

Sur l’île Blue Waters à Dubaï, aux Émirats arabes unis, un centre de loisirs et de détente conçu par le cabinet d’architectes iranien Shahrooz Zomorrodi & Associates est en cours de construction. D’une superficie d’environ 100 000 m2, le complexe de loisirs comprend une aire de jeux pour enfants, un parc à trampolines, un mini-golf, des bars sur les toits et un restaurant. Commandé par 88alpha, une société de gestion et d’exploitation d’actifs dans le domaine des loisirs et de l’hôtellerie, l’objectif du projet est de créer « un complexe de loisirs qui répond aux besoins de tous les âges, avec leurs différents intérêts ». Le projet est supervisé par Meraas Holding, une société qui promeut « des projets immobiliers de classe mondiale (…) qui renforcent la position de Dubaï en tant que destination mondiale privilégiée pour les investissements immobiliers ». Dans ce cas, il s’agit de Treehouse.

Parmi les espaces du complexe Treehouse, nous avons trouvé le design intérieur et la thématique de son restaurant, The Hive Food Court (la Ruche), particulièrement intéressants. Selon les déclarations des architectes à World Architecture News, ils ont abordé la conception de la Hive avec l’idée de « créer une œuvre d’art entièrement artisanale aux qualités inhabituelles et innovantes, afin de stimuler différentes émotions chez chaque visiteur ». Dans le cas du Food Court de la Ruche, les visiteurs pourront se délecter de cinq gastronomies différentes, réparties dans autant d’espaces : 8taly, Asianica, Burguer8, Coffeelicious, Greenlett et Little Beirut.

D’un point de vue général, Shahrooz Zomorrodi & Associates a conçu le restaurant avec des éléments biomimétiques, des objets surréalistes et une attention particulière au système d’éclairage et au mobilier. Avec ces détails et ces éléments, il crée un « monde de rêve (…) auquel on ne peut accéder que par le prisme de l’imagination ».

Parmi les éléments biomimétiques qui confèrent à la Ruche sa thématique particulière, citons le revêtement de certains de ses murs avec de grandes formes hexagonales qui imitent un nid d’abeilles avec des miroirs ou des cristaux à l’intérieur des cellules. Et aussi quelque 190 troncs de pin cultivés de manière durable, importés de Nouvelle-Zélande, répartis verticalement dans l’espace. De nombreuses lampes en forme de cocon sont suspendues entre ces troncs isolés. Tout cela donne à l’ensemble l’apparence d’un décor de conte de fées onirique, d’une fable où se mêlent forêt et fantaisie.

Treehouse a été nominé pour les WAN Awards 2022, qui seront annoncés en novembre, dans la catégorie loisirs. Vous pouvez profiter d’une promenade à travers le projet et, en particulier, les intérieurs de l’aire de restauration de la Ruche, avec cette vidéo :

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR