Published On: 09.06.2021|Categories: Nouvelles générales|Tags: |

Les derniers mouvements de capitaux dans le secteur du tourisme en plein air nous permettent de considérer qu’il s’agit d’une zone économique qui jouit d’une bonne santé. L’intérêt des investisseurs à son égard est un fait, à en juger par la grande opération récemment annoncée par le journal El Economista, selon laquelle le fonds d’infrastructure français Infravia a repris 50 % de Sandaya pour 400 millions d’euros. Sandaya est l’une des plus grandes chaînes de campings européennes, leader en France et présente en Espagne, entre autres pays européens. Son offre comprend 37 campings 4 et 5 étoiles (au 05/2021), sélectionnés pour la beauté de leur environnement et leurs installations bien entretenues. Il s’agit notamment de parcs aquatiques avec toboggans, de lagons et de grandes piscines extérieures ou chauffées. Son catalogue comprend également différents types d’hébergement, notamment des mobil-homes, des chalets, des tentes lodge et des cabanes, ainsi que des emplacements pour tentes, caravanes et camping-cars. Infravia possède désormais ces 50%, un pourcentage qui appartenait au britannique Apax Partners depuis 2016. Au cours des cinq dernières années, Sandaya a vu son chiffre d’affaires tripler.

Un autre signe, non seulement de bonne santé, mais aussi de renouvellement du secteur du camping a été vu au début de 2020, lorsque le fonds d’investissement alternatif basé à Barcelone, Meridia Capital Partners, SGEIC, S.A., a annoncé la création d’une coentreprise pour fonder WeCamp. La répartition des rôles dans cette coentreprise consistait en l’investissement de Meridia dans la propriété des actifs et l’investissement de WeCamp dans leur exploitation. Cette nouvelle entité est d’ailleurs spécialisée dans la gestion de campings durables et écologiques, en particulier en Espagne et au Portugal. L’objectif avec lequel il a été annoncé était de renouveler l’offre traditionnelle avec un modèle de camping axé sur un design avant-gardiste et un soin particulier pour la nature.

Víctor Iborra, directeur des investissements immobiliers de Meridia Capital, l’a expliqué à Webcapitalriesgo : « ce nouveau produit (…) couvre un segment de marché particulièrement demandé par les clients, mais qui est actuellement négligé en Espagne et au Portugal« . Les dernières nouvelles concernant l’entreprise commune, après le premier achat d’une installation de 6 hectares à Santa Cristina d’Aro, sur la Costa Brava, font référence à deux autres investissements, l’un à Cala Montgó, également sur la Costa Brava, et l’autre à Cabo de Gata, Almería.

Enfin, au-delà des mouvements de capitaux et des investissements qui animent le secteur du camping du point de vue de l’offre, il faut également considérer le facteur demande. À cet égard, la Fédération espagnole des campings a récemment indiqué que les réservations dans le secteur avaient augmenté de 30 %, notamment pour les mois de juillet et d’août. En attendant l’ouverture des frontières aux voyageurs internationaux, tout semble indiquer que les attentes du secteur du camping à moyen et long terme sont très prometteuses. Ainsi soit-il.

Sources: Camping Profesional, El Economista, Webcapitalriesgo, Federación Española de Campings.
Изображения: Фотографии проектов Amusement Logic© 

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR