La peau de l’édifice: Infrastructure Logistique

Nous travaillons actuellement sur le projet d’architecture d’une infrastructure logistique, un centre de distribution de dernière génération. Il se compose d’un volume central occupé par diverses zones de stockage et de gestion des marchandises. Ce volume, construit avec la technologie propre d’une installation industrielle commune, offre une image visuelle puissante conforme au statut de la société propriétaire.

La peau de ce bâtiment, un volume sculptural d’une grande plasticité, unique et incomparable, est représentée par une série de plans verticaux en série, dans lesquels chaque plan est une coupe transversale du volume. Tous les panneaux équidistants obtiennent une torsion de leur enveloppe par une variation de leurs figure et taille, sans pivoter sur son axe vertical. L’équidistance des plans qui le composent permet une transparence totale de l’intérieur et donne une valeur plastique depuis l’extérieur. Sa façade organique et dynamique contraste avec les formes orthogonales de l’entrée, qui cède la place à un intérieur fonctionnel et efficace. Depuis l’entrée principale on observe un grand vestibule de plus de quinze mètres qui sert de lieu de rencontre pour les travailleurs. Dans ce dernier se trouvent la réception et les principales circulations verticales.

Enfin, la façade a été conçue pour prendre en considération de futures extensions en fonction des besoins de croissance de l’entreprise, sans qu’à aucun moment l’extension affecte la conception du bâtiment.