Entretien avec José García Liñares, Directeur de l’Aquapark de Cerceda en Espagne

Ce mois-ci, rencontre avec José García Liñares, précurseur de l’Aquapark de Cerceda, un parc aquatique municipal.
Durant cet entretien, il nous a dévoilé des aspects très intéressants sur la gestion du parc et sur ses visiteurs.

“Le parc aquatique a vu le jour en 2000 avec un investissement de près de 3 millions d’euros.
Ses 3 hectares non pas été agrandis, mais le nombre de ses attractions oui, grâce à la croissance du nombre de visiteur et la popularité du parc.

Nous sommes ouverts presque 90 jours par an et bien que parfois la température ne soit pas au rendez-vous, le parc se remplit de visiteurs venant de Galice, des Asturies et même de León. Notre politique est de rendre un espace de loisirs aquatiques accessible à toutes les familles, nous établissons donc des prix très compétitifs et faisons un excellent travail pour que les visiteurs se sentent á l’aise pendant leur séjour.

Un des atouts du parc sont ces 1.5 hectares de zone de loisirs avec des espaces verts et un emplacement près de la rivière; critères très appréciés par nos visiteurs qui leur permettent de passer un séjour agréable.
Nous avons de plusieurs attractions, et toutes ont une forte fréquentation, mais je mettrais l’accent sur le kamikaze et la V qui se distinguent par leur grand succès. De plus, comme dans tous parcs, le visiteur peut trouver des kiosques et des cafétérias.

Avant son ouverture, des inspections et des travaux d’entretien sont effectués afin de garantir la sécurité du parc et de ses attractions. Nous accordons beaucoup d’importance á cette étape car il est important pour nous que les visiteurs se sentent à l’aise et en sécurité.

Les parcs aquatiques sont une ressource touristique fondamentale pour les enfants (notre avenir) et pour les personnes d’âge moyen, c’est pourquoi je pense qu’ils ont un avenir très prometteur. Dans notre cas, cela est accentué par le fait que nous sommes le seul parc de la zone intérieure de Galice, étant ainsi l’une des ressources touristiques les plus importantes de la région de Galice et, bien entendu, de cette partie de la péninsule.

Vous n’avez qu’à regarder les chiffres. Cerceda est une commune de 5 000 habitants qui reçoit plus de 200.000 personnes durant les trois mois d’été, ce qui génère une grande source de revenus pour toute la région.

Après 18 ans d’activité il y a certains aspects que je modifierais comme les attractions, en ajoutant des pistes de freinage afin de réduire le coût d’épuration de l’eau des piscines, ce qui d’un autre côté impliquerait plus de maîtres nageurs sauveteurs. Mais globalement, si l’on revient à l’époque ou il a été construit, je continu à être fier d’avoir mené à bien sa construction.”

Amusement Logic anticipe les défis du futur: SkyPort

Le vol avec des taxis volants et des systèmes de transport aérien personnel sera sûr et viable dans quelques années et conduira à la nécessité d’espaces homologués dans l’environnement urbain, qui permettent de configurer des réseaux de connexions agiles et sécurisées. Ce réseau d’aéroports urbains sera formé par des stations de différents types en fonction de la densité du trafic et du nombre de connexions; Les grandes stations autonomes dans les bâtiments nouvellement construits seront combinées avec de petites stations qui pourront être appliquées aux bâtiments existants.

Nous présentons ce mois-ci un projet d’architecture qui anticipe les défis du futur. Notre projet Skyport dispose de huit stations indépendantes qui permettent d’organiser le flux des atterrissages et des décollages de façon rationnelle. Les passagers trouveront facilement leur porte d’embarquement et un accès sécurisé à la piste d’atterrissage, à l’hôtel et au centre commercial.

Sous les stations, nous avons intégré un Centre Commercial et un parking pour les utilisateurs du Skyport. Il convient de noter l’élégante conception en forme d’étoile ou de fleur à huit pointes, qui, en plus d’être belle visuellement, favorise la fonction du bâtiment, en ordonnant les points d’atterrissage et en distribuant dans l’espace les différentes approches et sorties pour éviter les conflits et garantir la sécurité.

Le complexe architectural qui abrite le Skyport comprend également un hôtel de 65 mètres de haut et 22 étages, dont la “peau” est disposée en forme d’enceinte hélicoïdale qui fusionne avec le dessin des stations Skyport. Les clients de l’hôtel ont tout le confort d’un immeuble intelligent et les avantages d’un système de transport rapide, capable de décoller immédiatement et de parcourir de longues distances en évitant les problèmes et les restrictions du transport terrestre.

Le parc zoologique du XXIème siècle

L’avenir des parcs zoologiques sera très différent de l’aspect auquel nous les associons actuellement. Depuis plusieurs décennies, il a été démontré que la captivité des animaux affecte leur bien-être et leur espérance de vie et, de plus dans certains cas, ils souffrent en raison des conditions terribles dans lesquelles ils vivent.

La prise de conscience et le respect des animaux dans la société signifient que, chaque jour, il y a un plus grand souci de préserver et de prendre soin de leur bien-être, mais nous sommes encore loin de cette réalité.

Afin de démontrer qu’il existe d’autres façons de construire des zoos plus adaptés à l’époque où nous vivons, l’équipe d’Archstorming a organisé un concours d’idées: “Coexist: Rethinking Zoos“, où des architectes du monde entier peuvent exprimer et révéler le nouveau concept de zoos pour le . XXIème siècle.

Le zoo à étudier a été celui de Barcelone et le gagnant a été une équipe d’architectes thaïlandais: Worawut Oer-Areemitr, Chanakarn Assavasirisilp, Thakan Navapakpilai and Bemjama Prasertpan.

Les architectes montrent qu’il existe de nouvelles façons pour les visiteurs de comprendre les animaux d’une manière amicale et durable. Leur proposition considère le zoo comme faisant partie de l’organe urbain au lieu de l’isoler; Les gens peuvent découvrir “l’Habitat Parc”’, où ils peuvent observer les animaux dans leur environnement naturel.

Un objectif clair: éliminer la «cage».

Nouveau toboggan: Liane Magique

Ce mois-ci nous présentons un nouveau concept de toboggan, avec un design des plus spectaculaires et dont les plus petits ne seront pas les seuls à en profiter.

Sa conception est basée sur le conte populaire pour enfants “Jack et le Haricot magique”. Comme cela arrive dans l’histoire, des lianes sortent de terre pour atteindre, à traver les nuages. le château du géant. Ces branches sont représentées avec des sphères par lesquelles les usagers peuvent atteindre la plate-forme supérieure et, comme s’il s’agissait de l’histoire, les enfants peuvent se laisser glisser jusqu’au sol par un toboggan de feuilles énormes, simulant la plante grimpante de la fiction.

Les possibilités de configuration sont nombreuses, permettant d’ajuster la hauteur et la répartition des toboggans autour de la structure verticale.

N’hésitez pas à nous consulter pour en savoir plus sur ce toboggan spectaculaire.

Un exemple d’adaptation et de développement durable

Nous sommes habitués à voir comment l’homme est capable de s’adapter, par son ingéniosité, à des situations et à des conditions défavorables, et malgré cela c’est quelque chose qui ne cesse de nous étonner.

En Inde, l’ingénieur local Sonam Wangchuk a mis au point un moyen de lutter contre la sécheresse au début du printemps en créant des glaciers artificiels. Son idée consiste à profiter du froid et du gel qui guettent les paysages du Ladakh, au nord-ouest du pays.

Le hasard, en observant pendant une journée ensoleillée comment un morceau de glace était encore gelé à l’ombre d’un pont et inspiré par les monuments de culte, l’a amené à concevoir une structure de glace conique. De cette manière, le «glacier» conique se fait de l’ombre à lui-même et prend plus de temps à fondre. L’objectif de ce glacier artificiel est simplement de maintenir l’approvisionnement en eau des récoltes quand elles en ont le plus besoin.

Lorsque les températures baissent de manière drastique, commence alors le travail de formation des glaciers. Avec des tuyaux l’eau des rivières est recueillie puis impulsée, grâce au dénivelé du terrain, pour former ces structures coniques. L’arrivée du printemps avec ses températures élevées dans les zones de plus basse altitude, favorise les sécheresses, qui sont combattues avec la fonte progressive de ces glaciers, en stockant et distribuant l’eau directement aux récoltes.

Un autre exemple de développement durable et d’adaptation à l’environnement.

Piscine interactive inaugurée dans la ville russe de Gelendzhik

En mars dernier, nous avions déjà parlé du nouveau projet que nous commencions à développer dans un complexe hôtelier sur la côte russe de la mer Noire; concrètement dans la ville de Gelendzhik, région de Krasnodar.

Un espace de loisirs présidé par une piscine pour enfants qui propose un jeu interactif “Water Party” spectaculaire avec plusieurs plateformes à différentes hauteurs, toboggans, pistolets à eau … et qui est équipé de toute une série d’éléments interactifs. Sa conception est totalement personnalisé et une thématique spécifique pour notre client, Alean Family Resort & SPA Biarritz.

La semaine dernière, nous avons terminé les travaux d’installation et procédé au lancement. Dès le premier instant, la nouvelle piscine interactive est devenue pour les hôtes la partie préférée des espaces communs de ce fantastique complexe hôtelier.

Un jeu de société qui apprend aux enfants à construire des villes

“Kids Build Cities”, le nom que lui a donné sa créatrice, l’architecte Naama Blonder, vise à impliquer les enfants dans la planification et le développement des villes.

Le projet est né d’une consultation communautaire dans un quartier de la ville de Toronto; il s’agissait de la rénovation de l’un de ses établissements les plus emblématiques et l’architecte était présente lors cette consultation. Grâce à son expérience elle a contribué à approfondir le dialogue et les préoccupations des voisins, en réalisant que souvent les citoyens ne comprennent pas les règles auxquelles les concepteurs sont confrontés.

Cela l’a amené à développer «Kids Build Cities», un jeu de société qui met au défi les enfants (et pas que les enfants) de développer leurs propres villes en suivant les règles applicables à un environnement réel. De cette façon, par le plaisir et l’interaction, les citoyens sont plus engagés et ouverts au dialogue dans une planification commune.

Le jeu consiste à construire des îlots urbains composés de: maisons, bibliothèques, parcs, piscines, boutiques et bureaux. Pour gagner, les joueurs doivent construire des blocs avec la plus grande multitude d’usages, mais l’espace disponible dans ces îlots est limité, donc il arrive un moment où ils doivent être construits verticalement; c’est à ce moment que commence le débat urbanistique.

Voir l’article original:
https://goo.gl/XA6CYq

Entretien avec Raquel Rodríguez, directrice du parc aquatique Aquaola, Grenade, Espagne

“C’est en 1986 que nous avons ouvert les portes d’Aquaola avec une superficie de plus de 4 hectares, superficie que nous avons maintenu tout au long de ces années.

Notre principale attrait réside dans l’aménagement paysager. Il existe de nombreuses zones boisées et paysagères qui forment ensemble un paysage de grand intérêt. Cet aspect est devenu l’une des caractéristiques les plus emblématiques qui distinguent ce parc aquatique d’autres installations du même type.

Sur les 45 000 m², le parc dispose de 32 000 m² de magnifiques jardins et zones de loisirs et toutes ses attractions sont configurées en profitant des dénivelés naturels du terrain, sans structures métalliques et entourées d’espaces verts de grande beauté et pleins de fraîcheur.

Nous avons mis à jour et agrandi nos attractions au cours de toutes ces années. Le Rio Bravo est l’une des plus utilisées avec la piscine à vagues, qui offre un grand espace pour profiter de l’eau, nager et défier les 6 différents modèles de vagues que la piscine génère.

L’une des grandes stars du parc est le Black Pipe, un toboggan avec lumière et son le long duquel on descend à bord de grandes bouées. Le divertissement est complété par le Lac d’Iguazú, qui offre toute l’aventure que l’on souhaite, avec des jeux d’aaneaux, la navette à vide dans le “tube”, ou la force des eaux tumultueuses de ses cascades.
A part ses attractions, le parc dispose d’un service libre-service, en plus de plusieurs kiosques à boissons, glacier, boutique de souvenirs, photographie, tatouages, location de hamacs et location de bouées.

Nous avons une capacité de 1.460 personnes et notre visiteur est principalement national, plus précisément de Grenade, Almería et Jaén. Celui-ci représente 30% du public, puisqu’il n’existe actuellement aucun parc similaire dans la région. En revanche, le visiteur étranger représente un pourcentage minimum, de l’ordre de 10%.

Nous réalisons un travail de marketing étendu, en y consacrant une grande partie de notre attention et de notre budget (environ 7-8%). Nous sommes présents dans divers médias publicitaires et parions beaucoup sur la radio et surtout sur les représentations sur place lors de soirées locales à Grenade et à Jaén où nous apparaissons avec un stand publicitaire et des activités récréatives liées à notre activité. Pour atteindre les touristes, nous profitons des ventes directes dans les hôtels de la province.

Notre personnel fait partie du succès d’Aquaola; Nous avons une équipe fixe de 14 personnes pour la maintenance, l’administration et le service à la clientèle, ainsi qu’un groupe préparé de personnel de nettoyage, de sécurité et des secouristes en saison, qui garantissent la sécurité et les normes de qualité dans le parc.

En interne, nous faisons suivre un cours spécifique pour travailler avec nous, dans lequel nous ajoutons quelques tests théoriques et pratiques. De cette façon, nous nous assurons que chacun des secouristes qui fournissent leurs services dans le parc est formé pour le faire et que les cours donnés par des compagnies externes pour obtenir les titres leur ont été bénéfiques.

Selon chaque saison, nous allouons plus ou moins de budget à certains articles. Il y a des années où nous nous concentrons sur ce que le public ne voit pas (machinerie, équipement, etc.) et d’autres dans lesquels nous investissons dans de nouvelles attractions, mais nous devons toujours avoir un budget d’entretien fixe, qui dans notre cas est celui de l’entretien des jardins et des arbres, la valeur ajoutée d’Aquaola.

Le secteur, après quelques années difficiles, est revitalisé. Comme dans toutes les entreprises, il est extrêmement important de se renouveler afin d’offrir au public de nouvelles activités, en particulier dans le cas de notre parc, qui a principalement un public local. Nous voyons constamment comment de nouvelles attractions sont conçues et les efforts pour rester dans ce secteur passent par cette rénovation.

Notre objectif est d’agrandir les attractions pour récupérer ainsi le nombre de visiteurs que nous avions avant la crise. L’année dernière nous avons rénové la zone pour enfants avec de nouvelles pistes et des toboggans en plus d’effectuer un restylage de la marque qui nous a donné de très bons résultats. Pour cette campagne nous nous sommes concentrés sur le renouvellement de l’image intérieure du parc en agissant dans les revêtements de sols et les toilettes; Nous espérons que, pour cette saison, nous récupérons les chiffres d’avant-crise.

Nous avons reçu un bon traitement médiatique de la part des médias locaux tels que le journal Ideal, la station de radio Cadena Ser Granada ou encore le journal Granada Hoy. En effet, chaque année nous recevons une visite de la chaîne de télévision Canal Sur pour réaliser son programme dans nos installations.
Il est vrai que nous n’avons jamais eu d’accident grave, de sorte que nous avons évité les analyses impartiales qui souvent sont réalisées à partir de ces événements.

Si nous devions recommencer, nous essayerions d’optimiser, grâce à la conception, le personnel nécessaire du parc. Parce que chacune de nos attractions a une zone de départ et une piscine d’arrivée indépendante, le nombre de secouristes requis est beaucoup plus grand que si tous les toboggans et les pistes douces avaient la même zone de départ et d’arrivée.

Cette distribution était due au souhait de tirer parti des caractéristiques du terrain et de son orographie, mais nous avons vérifié que cette même caractéristique aurait pu être maintenue au moment de la construction du parc en unifiant les bassins de réception d’une manière ou d’une autre.”

Konga: Le nouveau parc d’eau des enfants

Nous présentons un nouveau modèle de jeu aquatique pour enfants; une structure modulaire et des plateformes triangulaires combinables, fabriquées avec notre technologie 3D-Tech.

Sa structure évoque une cabane de tiges entrelacées les unes avec les autres, dont les feuilles sont remuées par le vent, créant une nouvelle typologie visuelle, différente et très attractive.

Le système permet d’installer des glissières à différentes hauteurs pour les piscines et les surfaces de type Splash Pad ou sans profondeur.

La plus grande serre tropicale à dôme unique au monde

La France ne se caractérise pas par un climat tropical, mais loin de là, elle s’apprête à abriter l’une des plus grandes serres tropicales du monde et la plus grande sous un seul dôme.

Elle sera située au nord du pays, dans la région du Pas-de-Calais, et aura la société Coldefy & Associates comme promoteur de ce mégaprojet. Elle devrait être opérationnelle d’ici la fin 2021 et l’on estime environ 500 000 visiteurs par an.

“Tropicalia” aura une superficie de 2 ha, et sera entourée d’un énorme cadre en aluminium qui agira de support pour le matériau qui la recouvrira. Il s’agit d’un polymère thermoplastique transparent, communément connu sous son abréviation ETFE, qui présente des caractéristiques de grande résistance à la chaleur, à la corrosion et aux rayons ultraviolets.

Il y a plusieurs projets construits avec ce système, comme l’Allianz Arena à Munich ou le Projet Eden au Royaume-Uni.

À l’intérieur, on pourra trouver de nombreuses espèces animales et végétales issues de régions tropicales, qui peuvent être visitées à travers un chemin qui couvrira une grande partie de la surface et où l’on pourra se promener le long de ponts, piscines et cascades. En complément, l’espace disposera également d’espaces d’hébergement, de restauration et d’un espace spécifique pour réaliser des projets de recherche.